• Auteur :

    Catherine Phalippou

  • Chêne « en acte »

    Chêne « en acte »

  • Ne pas rester spectatrice

    Militante associative, soit, mais essentiellement citoyenne n'ayant jusqu'ici jamais eu que le souci de remplir son devoir civique, je me suis engagée durant la campagne des Cantonales de 2011 en soutien à Jean-Marie Goater pour rappeler que la citoyenne, le citoyen lambda est responsable quand elle ou il laisse mourir le débat d'idées et consent que des politiques professionnels le confisquent.
    • Album : Promenades dominicales
      <b>photo1beauregard.jpg</b> <br />
  • Commentaires récents

  • Accueil
  • > Une campagne battue en 2011

Notre carte postale

Posté par Catherine Phalippou le 18 mars 2011

16h32.gif

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

L’emploi, les propositions d’EELV

Posté par Catherine Phalippou le 18 mars 2011

L'emploi, les propositions d'EELV dans Une campagne battue en 2011 affiche-17-mars-290x130 Réunion publique hier pour réfléchir à la question de l’emploi autour des propositions d’Europe Ecologie Les Verts. Cliquer pour rejoindre le site départemental.

soire3.jpg

Un économiste : Pierre Larrouturou,

soire.jpg

… des candidats aux Cantonales : Valérie Coussinet (candidate UDB sur le Blosne), Yvette Rayssiguier (suppléante EELV Canton Rennes Ouest), Martin Siloret EELV (suppléant sur le Blosne)…

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

Petit caillou dans la chaussure

Posté par Catherine Phalippou le 15 mars 2011

Reportage de FR3 présentant les forces sur le Canton de Rennes Sud Est

Cliquer sur l’émission du 14 mars.

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

Les visions différentes sur le RSA en Ille et Vilaine

Posté par Catherine Phalippou le 12 mars 2011

Les visions différentes sur le RSA en Ille et Vilaine dans Une campagne battue en 2011 martin-hirsch-rsa-pierre-philosophale-L-1-44745

Emission sur le RSA (Revenu de Solidarité Active créé fin 2008) sur France Bleu Armorique Logo-France-Bleu-Armorique dans Une campagne battue en 2011 lundi dernier, le 7 mars. Intervention pour EELV d’Yvette Rayssiguier, candidate suppléante de Benoît Careil sur le canton de Rennes Centre Ouest.

Rennes-centre-ouest1-290x130

Cliquez sur « ce lien ici » pour télécharger (ouvrir ou enregistrer) le fichier audio.

CONCERNANT LE RSA :

PS : 75 700 000 euros (10% du budget du Conseil Général) pour jouer les extincteurs face à l’inertie de l’Etat pour 18 000 bénéficiaires dans le département, il est selon le PS impossible d’en faire plus, ni de faire plus avec ce qui reste, pas davantage en matière d’insertion qu’ailleurs.

EELV : si les difficultés budgétaires du Conseil Général sont incontestables, il vaut faire mieux et non seulement chercher à faire plus. Il faut selon EELV innover en matière d’intervention sociale en amont, avec les acteurs économiques, faire appel aux savoir faire de tous les professionnels (les employeurs, la Caisse d’Assurance Maladie et Pôle Emploi) et à celui des populations pour être capables de prévenir et pas seulement cautériser les plaies. Il s’agit de tenir compte des spécificités propres au territoire et de susciter des partenariats pour empêcher que le feu ne se répande davantage.

UMP : selon l’UMP il faut cesser les jérémiades, les efforts du Conseil Général d’Ille et Vilaine sont aujourd’hui, par la majorité PS très mal  déployés,  il faut développer l’insertion pour diminuer l’assistanat : il y a trop de bénéficiaires du RSA.

Sources des illustrations :

http://www.politis.fr; wikipédia

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

Nous aussi

Posté par Catherine Phalippou le 12 mars 2011

Cécile Duflot veut croire à une « très bonne surprise aux cantonales ».

Cliquer. Article AFP.

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

« L’héroïque anonymat » d’un Oxymore rennais

Posté par Catherine Phalippou le 10 mars 2011

La polémique autour de l’accusation d’escroquerie lancée par Cécile Duflot à l’encontre de Monsieur Le Drian avait pu enfler fin février grâce notamment à un papier commentable de « Libé rennes » (cliquer) et un commentaire rageur s’y est déversé sur ma personne. Désormais plus sage dans mes réactions (eh oui), j’ai laissé les passions s’apaiser un peu et voici ma réponse. (Commentaire copié placé en fin de ce billet).

J’appellerai cela un « pétard mouillé » : Monsieur Oxymore m’accuse de m’en prendre à  Monsieur Marc Hervé au seul motif qu’il soit un « fils de » [Je renvoie au billet de ce blog auquel est sûrement faite référence (cliquer) et à la vidéo de nos voeux au Canton pour 2011 à la catégorie « Voeux à entendre » de ce blog.] en me reprochant à son tour d’être victime d’une inflammation d’utérus (« hystérie » vient d’hystera : utérus en grec) telle Cécile Duflot… nous sommes, à n’en point douter, dans la figure de style…

Durant l’Antiquité la théorie de « l’errance de l’utérus » ou de son déplacement voulait expliquer l’excès émotionnel de certaines, et conduisit aussi directement à la persécution des sorcières durant le Moyen Age. De nombreuses femmes au verbe haut ont fait les frais d’hommes placés préférant ridiculiser leur parole, la réduire en cendres plutôt que de débattre sur le fond de leurs propos : discours de folles, de démentes, de diaboliques insensées. Je ne prétends pas que toutes les femmes aient raison, loin s’en faut, mais l’accusation d’hystérie renvoie toujours implicitement aux mêmes craintes : qu’une parole de femme mette à mal un pouvoir traditionnellement masculin en pouvant être entendue. 

Tout-à-fait d’accord avec la méritocratie.

Tout-à-fait d’accord pour ne pas juger les gens autrement que sur leurs actes.  En l’espèce, c’est ce que je fais. Si la relation de parenté est hors de propos dans la valeur politique de Monsieur Marc Hervé, pourquoi alors faire dans la filiation subliminale sur son blog de campagne  ? Cf autre billet à cliquer ici.

Image recadrée depuis mon commentaire, dis donc : 

de :

 

on est passé à :  dans Une campagne battue en 2011 

En attendant, le blog ci-présent a sacrément gagné en fréquentation depuis l’intervention de Monsieur Oxymore… et depuis le 28 février, pas un commentaire négatif ne m’a été envoyé qui aurait répondu à l’appel à bruler la sorcière… ouf, j’ai eu chaud !

——————————————————————————————————————-

Le commentaire d’Oxymore « Pauvre Duflot, elle ne sait plus quoi faire pour que l’on parle d’elle. Entre la psycho-rigide Joly qui va dans le mur et le guignol Hulot, on comprend que ses électeurs ont de quoi être désorientés. Mais voilà, les Verts ne connaissent que l’invective et les insultes personnelles. Vieilles habitudes trotskistes… Je comprends pourquoi Le Drian refusait de négocier avec de tels personnages totalement incontrôlables et irresponsables. Cela promet pour les cantonales. Ici à Rennes, il faut visiter le blog de la suppléante du candidat vert Jean-Marie Goater. Même attitude hystérique que la Duflot. Cette fois-ci la cible est Marc Hervé, candidat PS et nommé « le fils de ». Pour les Verts, son tort est d’être le fils de l’ancien maire de Rennes ! On voit le niveau. Du fait de ses origines, il faudrait presque le priver de ses droits civiques ! Le reste est de la même veine : socialistes et UMP c’est « bonnets blancs et blancs bonnets » ! Tout cela ne porterait guère à conséquence s’il n’y avait le risque de faire passer la droite. Sans parler de ces leçons de morale et cette manie de culpabiliser les gens qui ne pensent pas comme eux. Personne n’est dupe sur l’écologie façon Verts rennais, leur seul objectif est de piquer quelques places d’élus au PS pour leur assurer enfin un salaire ! » Rédigé par : oxymore | 28/02/2011 à 18:44

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

Forums sur alter1fo

Posté par Catherine Phalippou le 10 mars 2011

Page « Cantonales : Rennes Nord, le combat des chefs ? »  A cliquer

Page « Bibliothèque Saint-Martin, une page est tournée ? » A cliquer

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

Reportage télé sur notre plus jeune candidate

Posté par Catherine Phalippou le 9 mars 2011

Cliquer sur ce lien.

Placer le curseur à 6’20 si vous voulez éviter les laïus sur le déplacement de Monsieur Nicolas Sarkozy dans le Morbihan ainsi que sur la venue promotionnelle de Monsieur Arnaud Montebourg à Rennes. 

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

Prévenir contre la prolifération des ondes électro-magnétiques sur le département.

Posté par Catherine Phalippou le 8 mars 2011

COMPTE-RENDU de la soirée d’information du 3 Mars à la salle de la Cité à Rennes.

Article Ouest France du 4 Mars 2011 (cliquer).

Prévenir contre la prolifération des ondes électro-magnétiques sur le département. dans Une campagne battue en 2011 Affiche_Reu_03032011_ondes_reduction3

ondes2.jpg       ondes1.jpg

En dix ans, le nombre d’antennes-relais de téléphonie mobile a septuplé sur Rennes nous a annoncé l’association invitée par Europe Ecologie Les Verts, Alter-ondes 35. Si leur prolifération atténuait leur fréquence, à la rigueur, mais ces ondes sont pulsées et nous bombardent littéralement.                                                                                               arton689 dans Une campagne battue en 2011Ajoutons au tableau que le département (donc le Conseil Général) ayant fait le choix en avril 2009 de la technologie du WiMAX, ce sont 37 points d’émission qui seront bientôt effectifs en Ille et Vilaine (trois de ces 37 restant à l’heure d’aujourd’hui à poser). Les informations obtenues par Alter-ondes sur les lieux d’implantation de ces 37 antennes comportent trois erreurs (exemple à La Boussac), et elles sont imprécises sur les fréquences réelles de ces antennes. Les riverains des antennes quand ils ne s’ignorent pas, ignorent donc à quelles fréquences d’ondes ils sont exposés. La société civile doit dénoncer ce scandale. Rajoutez à cela les lignes de Haute à Très Haute Tension qui transportent l’électricité sur le territoire et voilà notre situation permanente tels dans un four micro-ondes…

Les antennes s’implantent en achetant les propriétaires en zones rurales ou urbaines, notamment en soulageant les derniers de leurs charges de co-propriété et ce, d’autant plus facilement quand ces propriétaires ne sont pas résidents mais bailleurs.

Les antennes s’implantent en trompant les élus, car l’industrie souligne Michèle Rivasi, Eurodéputée EELV applique habilement la stratégie des trois D : elle Décide, Désinforme et Diffère (… diffère les études scientifiques sur la dangerosité). Les élus doivent protéger la population, mais combien se préoccupent de ce que sont les ondes électro-magnétiques quand il paraît tellement évident que la téléphonie mobile et l’internet « haut débit tout-de-suite maintenant » « c’est l’progrès ma p’tite dame » ?

Sans une mobilisation des riverains ou personnes concernées en amont des projets, les antennes sont acceptées dans les lieux publics par la mairie à Rennes de façon systématique.

Or le principe de précaution devrait s’appliquer :

impossible de faire confiance aux opérateurs intéressés par le marché.

Impossible d’ignorer pourtant les effets sanitaires des ondes électromagnétiques :

imagerie_irradiation_cerveau_portable

Mais comment se renseigner quand rien n’est transparent et qu’en général nous n’apprenons que par hasard qu’une pose d’antenne est projetée au-dessus de notre tête ou à côté de chez nous ? 

Exemple à Rennes en 2008-2009 :

combat des parents des élèves 1

combat des parents des élèves 2

de l’école Jean Zay (cliquer).

Image de prévisualisation YouTube

La polémique a pu faire rage car en effet danger il y a. Le Docteur Pierre Le Ruz du (riirem en appelle à la raison et à la responsabilité (Article Libé Rennes à consulter en cliquant).

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

Réunion publique

Posté par Catherine Phalippou le 7 mars 2011

dbat.jpg

Publié dans Une campagne battue en 2011 | Pas de Commentaire »

123456
 

Atmane MAZOUZ |
LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN |
TEK YOL DEVRiM |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | presidentomarelbechir
| En Parler-EN PARLER_DE VIVE...
| Président Conseil Economiqu...