• Auteur :

    Catherine Phalippou

  • Chêne « en acte »

    Chêne « en acte »

  • Ne pas rester spectatrice

    Militante associative, soit, mais essentiellement citoyenne n'ayant jusqu'ici jamais eu que le souci de remplir son devoir civique, je me suis engagée durant la campagne des Cantonales de 2011 en soutien à Jean-Marie Goater pour rappeler que la citoyenne, le citoyen lambda est responsable quand elle ou il laisse mourir le débat d'idées et consent que des politiques professionnels le confisquent.
    • Album : Promenades dominicales
      <b>photo1beauregard.jpg</b> <br />
  • Commentaires récents

Coup de gueule puis démarche construite

Posté par Catherine Phalippou le 1 mars 2011

J’ai mis plusieurs jours, (au bas mot une quinzaine) mais il fallait que je me renseigne et cela m’a pris le temps…

Il fallait que je discute avec Monsieur Lucas,

Président de la Banque Alimentaire du pays rennais…

Son accueil a été compréhensif, patient; j’ai visité l’entrepôt de Pacé, rencontré les bénévoles.

Le Mensuel de Rennes, le 15 février dernier (cliquer) annonçait un cambriolage à la Banque Alimentaire, et un flagrant délit incontestable. Le vol a en fait concerné une association rennaise s’approvisionnant auprès de la Banque Alimentaire. Du voleur pas de nouvelles, un de ces SDF sans identité, déphasé, alcoolisé dont on perd toute trace après cet entrefilet dans « Le Mensuel ». Des vols dans les Banques Alimentaires arrivent bel et bien en France, et symptôme d’une société convulsive, ce vol rejoint (peut-être) les vols de jouets aux Restos du coeur près de Nantes en 2009 (à cliquer)Coup de gueule puis démarche construite dans Impossible de m'habituer logo, au Secours Populaire à Lorient en novembre dernier (à cliquer)LogoSPF-130x130 dans Impossible de m'habituer.

Où est-elle la sortie de crise ?

Il ne faut pas (d’accord, j’ai compris) en faire trop, mais est-on obligé de ne rien faire cependant ?

A quelque chose l’émoi suscité par cette information chez une lectrice du site du Mensuel de Rennes aura été bon. Des paroles aux actes, la Banque Alimentaire pourra désormais compter sur une bonne volonté de plus.

Oui on peut, on doit élaborer une politique contre la misère, tout ne doit pas reposer sur les associations dont l’énergie et l’efficacité sont admirables. Le Conseil Général peut intervenir en la matière.

Sources des illustrations :

 

http://www.restosducoeur.org; http://www.secourspopulaire.fr

Laisser un commentaire

 

Atmane MAZOUZ |
LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN |
TEK YOL DEVRiM |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | presidentomarelbechir
| En Parler-EN PARLER_DE VIVE...
| Président Conseil Economiqu...